1. Home>
  2. Actualités de Poker>
  3. L’évènement Aussie $250K Millions Super High Roller est remporté par Erik Seidel du Team Tilt
  • L’évènement Aussie $250K Millions Super High Roller est remporté par Erik Seidel du Team Tilt

    Mardi, 17 Mai 2011 par Njina
chips

Avec le plus gros buy-in de l’histoire des tournois de poker –250.000AUS – Erik Seidel poursuit son fantastique début d’année 2011 en sortant vainqueur de l’évènement Aussie $250K Millions Super High Roller. Pour en arriver à cette victoire, ce nouveau venu au panthéon du poker a réussi à battre de nombreuses stars du poker incluant John Juanda, Phil Ivey et Tom Dwan du Team Full Tilt. A noter que le premier prix de ce tournoi s’est monté à 2,5 AU$ millions soit 2,47 US$ millions.

Seidel possédait moins de 20% des totalités de jetons sur la table soit 5 millions au début du tournoi, mais il a réussit à doubler sont tapis à de nombreuses reprises. Le huit fois vainqueur de bracelet WSOP a garder la pression pour pouvoir égaliser et passer ensuite devant. Par la suite, Trickett a réalisé une embuscade lors de la dernière main avec As-Qh, mais Seidel n’a pas tardé à le suivre avec un Jh-9c dévoilant un top paire. Par ailleurs, les deux « blancs » suivants ont offert à ce professionnel du poker un autre titre prestigieux très apprécié.

Même s’il n’est peut-être pas l’un des noms cités lorsque les gens parlent des meilleurs joueurs dans le jeu aujourd’hui, le très sous-estimé Erik Seidel est un joueur qui, s’il n’est pas considéré comme un des meilleurs actuellement, devrait certainement être dans la course pour remporter le tournoi.

Né à New York City en 1959, Erik a commencé son entrée sur les tables de poker en languissant sur les tables de backgammon et en vendant des stocks options à Wall Street. Pendant huit ans, il a joué professionnellement au backgammon et, bien qu’il se soit fait un nom, les petits tournois et les prize pools l’ont incité à aspirer à un plus grand défi. Il trouvera cela sur les tables de poker.

Seidel a trouvé le légendaire Mayfair Club à New York en 1985 et, avec son talent pour les tournois de jeu de backgammon et certaine connaissance préalable au poker, il a suivi le pas aux autres joueurs tels que Howard Lederer, Dan Harrington et Steve Zolotow pour continuer de jouer professionnellement. C’est par la suite qu’il a réalisé ce qui pourrait peut-être être un de ces plus grands moments, trois ans après seulement.

Au Championnat évènement du World Series de Poker en 1988, Seidel a mené son jeu jusqu’à la table finale à côté de Jim Bechtel (le champion du WSOP1993), T.J. Cloutier et Humberto Brenes. Remportant la partie contre ces joueurs difficiles, un Seidel inexpérimenté s’est trouvé le seul joueur restant contre le champion en titre Johnny Chan. Dans une scène immortalisée dans le film Rounders, Erik a été battu par un jeu expertement lent joué par Chan et il a refusé le titre de champion du monde.

Le World Poker Tour a également été une terre fertile pour Erik Seidel. Il a gagné de l’argent dans seize événements, il a joué deux tables finales et a remporté le Foxwoods Poker Classic en avril 2008. Au total, Erik a encaissé de l’argent 125 fois dans les principaux tournois dans le monde et se pose à la neuvième place dans le classement de gain d’argent au poker avec plus de 9 millionsde $ gagnés.

both

both

both

Si vous êtes intéressé à en savoir plus sur le poker en ligne, essayez de chercher sur Yahoo, le Open Directory Project, ou Bing.