1. Home>
  2. Actualités de Poker>
  3. le groupe bernard tapie et full tilt poker se sont mis d’accord sur les actifs de ce dernier
  • le groupe bernard tapie et full tilt poker se sont mis d’accord sur les actifs de ce dernier

    Samedi, 17 Décembre 2011 par Njina
chips

Selon la publication du Subject:Poker, une entente a été trouvée entre Full Tilt Poker et L’entreprise d’investissement française Groupe Bernard Tapie, pour avancer dans la vente de la salle de poker en ligne en difficulté. Un accord a été trouvé pour permettre le transfert des actifs de Full Tilt Poker au Groupe Bernard Tapie. Cet accord était nécessaire afin de préparer le terrain pour le ministère de la justice américain afin de prendre possession des actifs de Full Tilt confisqués.

C’était la prochaine étape dans le processus complexe de transférer les actifs de Full Tilt (par le ministère de la justice américain) au Groupe Bernard Tapie. Il suit l’accord signé du 17 novembre entre le DOJ et le GBT qui permet à GBT d’acheter les actifs saisi de FTP par le DOJ, probablement par l’intermédiaire des fonds des actifs saisis, pour un prix convenu de 80$ millions.

En échange, GBT a également accepté de rembourser tous les joueurs non-américains, à qui sont dus plus de 150$ millions. Le DOJ a accepté de retirer les plaintes civiles de la confiscation des compagnies de FTP, à condition que la confiscation des actifs soit menée à son terme. Le DOJ serait alors responsable de la responsabilité de Full Tilt aux joueurs américains, qui est également estimé à environ 150$ millions.

Plusieurs sources ont signalé que la propriété de Full Tilt a tenu un vote sur cet accord, et les actionnaires représentant la majorité de parts étaient d’accord sur la transaction. Tous les actionnaires actuels qui sont intéressés pour recevoir les actions ordinaires de la nouvelle compagnie seront demandés d’acheter les actions minimales à un prix convenu. De tels actions ordinaires resteront toujours passifs, sans contrôle sur la gestion, ni privilèges de vote. Le conseil d’administration ne sera pas éligible pour y participer.

La prochaine étape principale sera les confiscations actuelles par le DOJ, et le non-lieu civil du DOJ en faveur des compagnies de FTP. On croit que ces étapes auront lieu sous peu. Il est à noter que ce non-lieu civil proposé en faveur des compagnies FTP n’inclut pas le non-lieu contre les individus cités dans la plainte civile ou criminelle. Les avocats du Groupe Bernard Tapie et Full Tilt Poker ont refusé de faire un commentaire à ce sujet pour l’instant.

Concernant d’autres nouvelles liées au Groupe Bernard Tapie, le site de news espagnol Poker-Red a rapporté jeudi que le groupe français d’investissement a fait une demande de licence de jeu en ligne espagnole avant que le nouveau marché réglementé s’ouvre début 2012. Poker-Red a publié que 61 compagnies ont soumis des demandes de licence de jeu en ligne en Espagne, ce qui aura comme conséquence un marché de jeu séparé tout comme en Italie, en France et en Belgique. Une liste officielle des demandeurs n’a pas été publiée, mais plusieurs opérateurs ont montré leur intérêt avant la date-limite du mercredi, y compris PokerStars, bwin.party, 888 et Ladbrokes.

both

both

both

Si vous êtes intéressé à en savoir plus sur le poker en ligne, essayez de chercher sur Yahoo, le Open Directory Project, ou Bing.